En théologie chrétienne, quelle est la différence entre l'âme et le cœur?


Réponse 1:

L'âme et le cœur sont deux choses différentes, car dans la somme des lois: Dieu a mentionné et exigé chacune d'elles spécifiquement!. «Aimez Dieu de tout votre cœur, de tout votre esprit et de toute votre âme.».

  • L'esprit, où nous utilisons notre pensée pour analyser et traiter les informations reçues par les sens physiques. Le cœur, où nous utilisons nos sentiments pour traiter les informations reçues par les sens spirituels. Par exemple, lorsque vous prenez les choses personnellement, en vous sentant rejeté même si la personne n'a rien dit, c'est votre caractère, où votre conscience, votre décision, votre choix et votre action sont faits. Votre action peut aller dans une direction opposée à ce que votre esprit ou vos sentiments suggèrent. Par exemple: bien que votre esprit conclue que le tabagisme est nocif pour votre santé, vous décidez de fumer. L'esprit est le souffle vivant de Dieu, une exigence pour rester en vie. Bien que beaucoup croient que nous possédons l'esprit, selon l'Écriture, l'esprit revient à Dieu après notre mort, ce qui prouve le contraire,

Aimez votre Dieu de tout votre esprit, de tout votre cœur et de toute votre âme, en pratique, vous impliquez Dieu dans tout, la pensée divine, le sentiment divin et la vie divine (marchez avec Dieu). Les gens vous entourent, y compris ceux de différentes croyances, finiront par savoir que vous êtes un homme / une femme pieuse, parce que Dieu est avec vous.

Que se passe-t-il quand quelqu'un meurt?

L'esprit quitte le corps. Fait intéressant dans l'histoire de Jésus de l'homme riche en enfer, perdre son âme ne signifie pas qu'il a perdu son âme, au lieu de cela son âme a perdu la chance d'entrer dans la vie éternelle .., cet homme n'en a perdu aucun, il peut toujours penser qu'il besoin d'eau pour se réapprovisionner en soif, il a toujours des inquiétudes avec ses proches et il a décidé de faire appel à Abraham pour qu'il envoie un messager.

Né de nouveau dans l'esprit

Mort spirituellement, ce n'est pas d'avoir un corps sans esprit, mais votre esprit déconnecté de Dieu. Né de nouveau dans l'esprit, il ne s'agit pas d'avoir un nouvel esprit, mais votre esprit est reconnecté à Dieu, entrant dans le royaume de Dieu dans le domaine des esprits, c'est comme souscrire à un réseau de domaine spirituel mobile 10G, les chrétiens nés de nouveau ont quelque chose de nouveau à leur donner, le sixième sens, une écoute spirituelle, nous l'appelons la foi. La prière est la façon dont les gens envoient un message à Dieu, avant de naître de nouveau, nous recevons la réponse de Dieu par le biais de prophètes ou embrassant quel que soit le résultat, mais les chrétiens nés de nouveau ont la capacité d'entendre les instructions du Père et les conseils du Saint-Esprit par la foi, sans avoir besoin de dépendre sur quelqu'un d'autre pour les enseigner ou les guider.

l'effet secondaire de la foi est la confiance pour faire ou dire des choses, sans avoir besoin d'avoir une raison d'abord, parce que le raisonnement vient généralement plus tard, comme Joseph n'a jamais connu la raison de sa souffrance, jusqu'à la fin. Vous ne pouvez pas avoir confiance en vous d'abord pour initier la foi, car la foi est toujours initiée de Dieu.

Si les chrétiens ont une audition spirituelle, pourquoi beaucoup ne peuvent toujours pas entendre le Père ou le Saint-Esprit? Le canal de communication a été mis en place, mais cela ne signifie pas que Père parlera, Père ne parle et ne dirige que ceux qui mettent Jésus l'enseignement comme leur pierre angulaire. L'autre possibilité est que les chrétiens n'entraînent jamais leur audition spirituelle, entendre ne signifie pas écouter, vous pouvez lire plusieurs fois des versets bibliques, mais ne trouvez jamais la vérité, car l'accent est mis sur la lecture plutôt que sur l'écoute.

coeur vs esprit

Dieu a le plein contrôle de l'esprit humain, il a le pouvoir de donner la sagesse, les compétences et les connaissances à celui qu'il a voulu, par exemple le roi Salomon, et aux constructeurs de temples à l'époque de Moïse. C'est vrai, Dieu peut endurcir le cœur de Pharaon et a fait que les Égyptiens donnent généreusement leur possession aux Israélites, mais une chose est sûre, la qualité du cœur humain n'est pas sous le contrôle de Dieu, elle est sous le contrôle humain, elle fait partie du paquet de libre arbitre. C'est pourquoi Dieu est si fier de Jobs, et aussi attristé par l'attitude raide du cou des Israélites.

Jérémie 31:33 «Je mettrai mon alliance dans votre cœur et je l'inscrirai dans votre esprit»

Le vrai trésor stocké dans le cœur, une copie écrite stockée dans l'esprit. Tout ce qui est dans votre esprit peut être facilement oublié, mais les choses stockées dans votre cœur y restent pour toujours… c'est la raison, il n'est pas facile d'oublier quelqu'un qui a profondément blessé notre cœur.

Quelle est la leçon que nous pouvons en tirer?

pour obtenir le vrai trésor, nous devons mettre les paroles de Dieu dans notre cœur, en le personnalisant au lieu de le mémoriser. :)


Réponse 2:

La plupart des chrétiens n'essaient pas vraiment de faire une distinction entre eux. Dans la traduction KJV, ils sont commutés d'avant en arrière les mêmes mots grecs ou hébreux parfois traduits en cœur et parfois traduits en âme.

Pour donner un exemple, regardons quelques versets qui mentionnent les deux mots dans le même verset:

Deu 6: 5 Et tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur (H3824), de toute ton âme (H5315) et de toute ta force.

Le mot cœur traduit est le mot hébreu lêbâb, et est défini comme l'homme intérieur mais ce mot est également traduit pour exprimer le cœur, la volonté, le courage, la matière centrale et plusieurs autres concepts similaires. lêbâb est généralement traduit par cœur mais peut également être traduit par; âme, vie, inconscient, esprit…

Le mot traduit par âme vient du mot hébreu nephesh et a été traduit par; âme (la plus courante), moi, vie, créature, personne, appétit, esprit, être vivant, désir, émotion, passion, chaque homme, ma luxure, mon cœur, les morts, le corps mort…

Parfois, la traduction dépend du contexte ou le mot hébreu est la racine et a des extensions attachées, donc ce n'est pas comme si vous pouviez simplement échanger un autre mot anglais à chaque fois.

Je pourrais faire une étude similaire du Nouveau Testament grec, mais c'est à peu près le même concept. Les deux mots impliqueront souvent une sorte de sensibilité de la pensée indépendante ou du libre arbitre.


Réponse 3:

C'est une question amusante parce que la personne qui pose la question semble être consciente que ce que nous pourrions penser comme «âme» et «cœur» pourrait être différent de ce que les auteurs bibliques pensaient en entendant ces mots. Heureusement, ou malheureusement, leurs idées sur ces termes étaient suffisamment proches pour que les lecteurs anglais puissent s'en tirer sans vraiment comprendre le monde de l'écrivain biblique; mais il y a des différences, et je peux vous orienter dans la bonne direction.

Tout d'abord, je pense que vous devez suivre ce que les écrivains hébreux pensaient parce que tous les auteurs de la Bible étaient des penseurs profondément juifs, même s'ils ont intentionnellement écrit en grec, la lingua franca, de l'époque dans l'espoir d'aider ceux qui sont en dehors de Jérusalem à comprendre leur message. …. C'est utile parce que la langue hébraïque est très littérale, donc même les idées abstraites ont des métaphores physiques…

L'anglais moderne est influencé par la pensée platonicienne, donc quand je prends cette chose qui dit "Bic" et que je fais quelques marques sur un papier, ça s'appelle "un stylo". Mais en hébreu, le nom est «quelque chose avec lequel vous écrivez». C'est plus concret, moins abstrait.

Quoi qu'il en soit, le «cœur» et «l'âme» sont tous deux des parties physiques du corps mais ils sont également représentatifs de certaines fonctions. Vous pouvez en déduire la compréhension de l'auteur de la Bible en compilant les utilisations du mot et en regardant ce qu'il fait…. Ainsi, par exemple, Jésus, parlant en araméen, a dit que les * mauvaises * pensées mauvaises sortaient du "cœur" d'une personne. Et bien qu'en anglais, nous considérons le «cœur» comme le siège des émotions et le «cerveau» comme le siège de la pensée - ce que vous trouvez dans la Bible est le «cœur», c'est ce que vous «pensez» avec… et les émotions viennent d'un autre endroit…. Quiconque commence à lire la Bible en grec est surpris de constater que les émotions ne sont pas associées au cœur, mais aux entrailles…. Ainsi, dans la plupart des cas où Jésus est «ému avec compassion», il dit littéralement qu'il est emménagé dans les entrailles dans les parties intérieures (Mt 9:36, 14: 4, etc.).

Bien sûr, si l'on lisait «cœur» dans la Bible avec la connotation anglaise, cela ne ruinerait pas totalement la compréhension de la plupart des passages - mais ce serait un peu faux. C'est peut-être la raison pour laquelle le christianisme américain est autant sujet à l'émotivité et au mysticisme…

De même, «l'âme» en hébreu semble faire référence à une partie physique du corps. En termes platoniques, l'âme est l'essence d'une personne (différente de «l'esprit» qui est littéralement le «souffle» d'une personne qui bouge et indique la vie) - si vous pouviez télécharger votre personnalité et tout ce que vous savez sur un ordinateur, ce serait votre «âme» au sens platonique…. et c'est probablement ce que cela signifie aussi pour l'esprit hébreu - le cœur de notre être, au centre de votre personne. Mais la partie du corps qui représente cela métaphoriquement semble être située dans le tractus gastro-intestinal supérieur…. L'âme doit être «éteinte», contrairement au cœur et à l'esprit. Les métaphores de l'eau sont fréquemment utilisées pour l'âme. Tout comme celui qui a éprouvé une vraie soif, le sentiment de vide et de brûlure qui vient des climats chauds et arides avec peu d'eau était parfois une métaphore appropriée pour notre état spirituel. Et la sensation d'eau froide satisfaisant cette soif est symbolique de ce que Dieu fait dans la vie d'une personne.

Beaucoup de choses qui devraient être sauvegardées ici avant que vous ne puissiez les prendre avec un poids académique - aucune de ces idées n'est la mienne, mais ce sujet m'a intéressé pendant que je faisais d'autres travaux théologiques, donc j'espère que cela vous indique dans la bonne direction. À votre santé.


Réponse 4:

C'est une question amusante parce que la personne qui pose la question semble être consciente que ce que nous pourrions penser comme «âme» et «cœur» pourrait être différent de ce que les auteurs bibliques pensaient en entendant ces mots. Heureusement, ou malheureusement, leurs idées sur ces termes étaient suffisamment proches pour que les lecteurs anglais puissent s'en tirer sans vraiment comprendre le monde de l'écrivain biblique; mais il y a des différences, et je peux vous orienter dans la bonne direction.

Tout d'abord, je pense que vous devez suivre ce que les écrivains hébreux pensaient parce que tous les auteurs de la Bible étaient des penseurs profondément juifs, même s'ils ont intentionnellement écrit en grec, la lingua franca, de l'époque dans l'espoir d'aider ceux qui sont en dehors de Jérusalem à comprendre leur message. …. C'est utile parce que la langue hébraïque est très littérale, donc même les idées abstraites ont des métaphores physiques…

L'anglais moderne est influencé par la pensée platonicienne, donc quand je prends cette chose qui dit "Bic" et que je fais quelques marques sur un papier, ça s'appelle "un stylo". Mais en hébreu, le nom est «quelque chose avec lequel vous écrivez». C'est plus concret, moins abstrait.

Quoi qu'il en soit, le «cœur» et «l'âme» sont tous deux des parties physiques du corps mais ils sont également représentatifs de certaines fonctions. Vous pouvez en déduire la compréhension de l'auteur de la Bible en compilant les utilisations du mot et en regardant ce qu'il fait…. Ainsi, par exemple, Jésus, parlant en araméen, a dit que les * mauvaises * pensées mauvaises sortaient du "cœur" d'une personne. Et bien qu'en anglais, nous considérons le «cœur» comme le siège des émotions et le «cerveau» comme le siège de la pensée - ce que vous trouvez dans la Bible est le «cœur», c'est ce que vous «pensez» avec… et les émotions viennent d'un autre endroit…. Quiconque commence à lire la Bible en grec est surpris de constater que les émotions ne sont pas associées au cœur, mais aux entrailles…. Ainsi, dans la plupart des cas où Jésus est «ému avec compassion», il dit littéralement qu'il est emménagé dans les entrailles dans les parties intérieures (Mt 9:36, 14: 4, etc.).

Bien sûr, si l'on lisait «cœur» dans la Bible avec la connotation anglaise, cela ne ruinerait pas totalement la compréhension de la plupart des passages - mais ce serait un peu faux. C'est peut-être la raison pour laquelle le christianisme américain est autant sujet à l'émotivité et au mysticisme…

De même, «l'âme» en hébreu semble faire référence à une partie physique du corps. En termes platoniques, l'âme est l'essence d'une personne (différente de «l'esprit» qui est littéralement le «souffle» d'une personne qui bouge et indique la vie) - si vous pouviez télécharger votre personnalité et tout ce que vous savez sur un ordinateur, ce serait votre «âme» au sens platonique…. et c'est probablement ce que cela signifie aussi pour l'esprit hébreu - le cœur de notre être, au centre de votre personne. Mais la partie du corps qui représente cela métaphoriquement semble être située dans le tractus gastro-intestinal supérieur…. L'âme doit être «éteinte», contrairement au cœur et à l'esprit. Les métaphores de l'eau sont fréquemment utilisées pour l'âme. Tout comme celui qui a éprouvé une vraie soif, le sentiment de vide et de brûlure qui vient des climats chauds et arides avec peu d'eau était parfois une métaphore appropriée pour notre état spirituel. Et la sensation d'eau froide satisfaisant cette soif est symbolique de ce que Dieu fait dans la vie d'une personne.

Beaucoup de choses qui devraient être sauvegardées ici avant que vous ne puissiez les prendre avec un poids académique - aucune de ces idées n'est la mienne, mais ce sujet m'a intéressé pendant que je faisais d'autres travaux théologiques, donc j'espère que cela vous indique dans la bonne direction. À votre santé.