En littérature, quelle est la différence entre un paradoxe et l'ironie?


Réponse 1:

Je ne suis pas sûr que la qualification "en littérature" ajoute des informations à la question mais malgré cela:

L'ironie est toujours que l'intention (ou le message) est opposée au texte. Il existe d'innombrables exemples, dont Alaniss Morrisette ne connaît aucun.

Un paradoxe n'a pas une telle indirection - vous le prenez à sa valeur nominale mais, c'est le point, la valeur nominale est illogique ou contre-intuitive.

L'ironie est donc logique mais indirecte, un paradoxe est direct mais illogique.

:)