Y a-t-il une différence entre les données de base et les métadonnées?


Réponse 1:

Je suppose que la réponse dépend de la façon dont vous définissez les termes, n'est-ce pas?

Je me demande comment les gens qui paient pour les systèmes de gestion des données de base et qui paient également une deuxième fois pour les systèmes de gestion des métadonnées se sentent comment définir ces choses? Peut-être que quelqu'un qui l'a fait de première main peut répondre.

Je peux répondre en leur nom, car j'ai vu beaucoup de gens faire ça. Et comme ils ont effectivement mis leur argent sur la table deux fois, je considère que leur point de vue est probablement important.

J'ai entendu probablement 4 chefs différents d'architecture dans les grandes organisations décrire les métadonnées comme "la description de l'entreprise d'elle-même" par opposition à la vision plus limitée des métadonnées comme une description des "données". Donc, ces gars-là, avec leurs budgets et leurs définitions - signifieraient que les métadonnées seraient "l'artefact décrivant une architecture": une carte de processus métier, ou une conception organisationnelle, ou une architecture de service, ou une architecture de données ... ainsi que les artefacts décrivant un dictionnaire de données ou un codage de données (et ses valeurs acceptables, etc.). Pour eux, un système de gestion des métadonnées est en fait un éditeur de graphiques de propriétés.

Les "données de base" ne sont cependant jamais confondues avec cette vue ci-dessus.

Les acheteurs de systèmes de données de base considèrent les "données de base" comme des données opérationnelles sur lesquelles une "vue unique" est définie. Dans ce sens, les données de base sont un élément distribué de données ayant une importance opérationnelle (alias largement partagé) qui pourrait avoir des modifications conflictuelles survenant à travers un ensemble hétrogène de systèmes et d'équipes.

Ces éléments de données opérationnelles deviennent des «données maîtrisées» lorsque les modifications proposées provenant d'une organisation sont capturées et regroupées dans un système de données de base (ou groupe de gouvernance des données), qui arbitre, vérifie et valide les modifications valides dans «l'enregistrement principal», et publie ensuite cette mise à jour de la fiche principale à tous les systèmes d'abonnés / intervenants concernés qui en ont besoin.

Donc, pour répondre, dans certains coins, les définitions de ces termes peuvent être très différentes et il peut donc en effet y avoir de grandes différences entre eux et leur traitement.