Quelle est la différence fondamentale entre les différents genres de musique? (jazz, rock, pop, blues, rap et ainsi de suite)


Réponse 1:

Je trouve que la différence la plus fondamentale réside dans leur groove. Bien que certains genres permettent plus de liberté harmonique et structurelle que d'autres, c'est l'approche rythmique qui définit le son définitif d'un genre.

Certes, la plupart des chansons de jazz sont en 4/4 (4 temps par mesure), tout comme la plupart des chansons rock, pop et reggae. Mais on n'entend pas un batteur de jazz accentuer le premier battement aussi souvent qu'un batteur de rock. Le batteur de rock ne joue pas ses charleston comme le batteur de reggae.

Ce ne sont pas les batteurs seuls qui sont responsables de la création de genres, cependant, si vous comparez quelqu'un qui chante une chanson rock avec une guitare avec quelqu'un qui chante une reggae, vous constaterez que la dernière met l'accent sur les rythmes décalés, pas les premiers. Bien que nous attachions certains instruments à certains genres, il ne s'agit pas d'eux. Il est possible de jouer dans le style funk sur un saxophone seul et d'être reconnu comme funk grâce au rythme sous-jacent. Voici un exemple:

Écoutez les 18 premières secondes. C'est juste un instrument (qui se trouve être le saxophone ténor) jouant quelques notes. Mais juste à partir de l'approche rythmique, on peut se préparer à un numéro de funk (jazz infused one ou jazz-funk).

Si vous écoutez (et ne regardez pas) un rappeur chanter seul, c'est ainsi que vous reconnaissez le genre.

Bien sûr, il existe également d'autres différences entre les genres tels que la forme, l'arrangement et le degré de liberté harmonique. Mais pour moi, ils ne sont pas aussi responsables de différencier un genre des autres que le rythme.


Réponse 2:

La différence de base peut être comprise en séparant les différences comme 1. technique ou 2. non technique

Genres techniques - Jazz, Blues, Rock, Métal, Electronique, Rap, Carnatique etc. Non technique - Indie, Punk, Pop, Post Rock etc.

D'un point de vue technique, par exemple, le jazz est du jazz en raison de la théorie inhérente utilisée pour créer une telle musique. Les types de rythme, d'échelle et d'instruments (dont il peut y en avoir plusieurs) utilisés dans la musique jazz le différencient de toute autre forme de musique. Du point de vue du rythme, le jazz n'intègre pas seulement la signature temporelle typique 4/4 ou 6/4 que vous rencontrez dans la musique contemporaine. Du point de vue de l'échelle, le jazz incorpore non seulement les gammes majeures ou mineures, mais des échelles de formes diverses dérivées de l'échelle chromatique à 12 notes. Ils pourraient être le majeur / mineur, le majeur mineur pentatonique et parfois même l'échelle de blues (bien que théoriquement le ciel soit la limite et il y en a qui ont repoussé la limite). Donc, dans tous les sens, le jazz est le vaisseau mère qui transporte le blues, le funk, le bluegrass, le rock, même le death metal, etc.

D'un point de vue non technique, les genres peuvent également être différenciés en fonction de certains facteurs externes non liés à des choses comme l'échelle, le rythme ou l'instrument utilisé. Par exemple, le punk est un dérivé de la musique rock qui adapte les mêmes connaissances techniques utilisées pour créer de la musique rock. Ainsi, les principes musicaux sous-jacents sont les mêmes. Vous avez une signature rythmique 4/4 répétitive (principalement) avec un ensemble limité de notes, quelques accords de puissance et des paroles non conventionnelles qui semblent promouvoir l'anarchie (pas avec l'avènement du pop punk cependant). Ce qui fait que le punk se démarque alors, c'est l'idéologie non conventionnelle des musiciens, la façon dont ils apparaissent en public, les bouffonneries sur scène, etc. Rien à voir avec quoi que ce soit de technique. Découvrez GG Allin et les Murder Junkies, Black Flag, Sex Pistols etc. De même, la musique indie est une variation du jazz et de la musique folklorique (bien sûr, ce n'est pas à proprement parler). Je suppose que indie se traduit par indépendant. Donc, la différence n'est pas encore technique. Les musiciens indépendants n'obéissent pas à la tendance populaire - inscrivez-vous auprès d'une grande maison de disques, vendez des tonnes d'exemplaires dans le monde entier, en tête de chaque palmarès dans chaque pays. Mais encore une fois, ces jours-ci, certains groupes indie pop franchissent cette frontière.


Réponse 3:

La différence de base peut être comprise en séparant les différences comme 1. technique ou 2. non technique

Genres techniques - Jazz, Blues, Rock, Métal, Electronique, Rap, Carnatique etc. Non technique - Indie, Punk, Pop, Post Rock etc.

D'un point de vue technique, par exemple, le jazz est du jazz en raison de la théorie inhérente utilisée pour créer une telle musique. Les types de rythme, d'échelle et d'instruments (dont il peut y en avoir plusieurs) utilisés dans la musique jazz le différencient de toute autre forme de musique. Du point de vue du rythme, le jazz n'intègre pas seulement la signature temporelle typique 4/4 ou 6/4 que vous rencontrez dans la musique contemporaine. Du point de vue de l'échelle, le jazz incorpore non seulement les gammes majeures ou mineures, mais des échelles de formes diverses dérivées de l'échelle chromatique à 12 notes. Ils pourraient être le majeur / mineur, le majeur mineur pentatonique et parfois même l'échelle de blues (bien que théoriquement le ciel soit la limite et il y en a qui ont repoussé la limite). Donc, dans tous les sens, le jazz est le vaisseau mère qui transporte le blues, le funk, le bluegrass, le rock, même le death metal, etc.

D'un point de vue non technique, les genres peuvent également être différenciés en fonction de certains facteurs externes non liés à des choses comme l'échelle, le rythme ou l'instrument utilisé. Par exemple, le punk est un dérivé de la musique rock qui adapte les mêmes connaissances techniques utilisées pour créer de la musique rock. Ainsi, les principes musicaux sous-jacents sont les mêmes. Vous avez une signature rythmique 4/4 répétitive (principalement) avec un ensemble limité de notes, quelques accords de puissance et des paroles non conventionnelles qui semblent promouvoir l'anarchie (pas avec l'avènement du pop punk cependant). Ce qui fait que le punk se démarque alors, c'est l'idéologie non conventionnelle des musiciens, la façon dont ils apparaissent en public, les bouffonneries sur scène, etc. Rien à voir avec quoi que ce soit de technique. Découvrez GG Allin et les Murder Junkies, Black Flag, Sex Pistols etc. De même, la musique indie est une variation du jazz et de la musique folklorique (bien sûr, ce n'est pas à proprement parler). Je suppose que indie se traduit par indépendant. Donc, la différence n'est pas encore technique. Les musiciens indépendants n'obéissent pas à la tendance populaire - inscrivez-vous auprès d'une grande maison de disques, vendez des tonnes d'exemplaires dans le monde entier, en tête de chaque palmarès dans chaque pays. Mais encore une fois, ces jours-ci, certains groupes indie pop franchissent cette frontière.