Quelle est la différence entre un convertisseur Flyback et un convertisseur buck boost?


Réponse 1:

Un convertisseur flyback est isolé par une inductance couplée tandis qu'un convertisseur buck boost a une masse commune avec entrée et sortie.

En ce qui concerne la conception, il y a plus de flexibilité dans le flyback car vous avez un transformateur (inductance couplée) qui vous permet de concevoir des taux de conversion élevés tels que l'entrée 264Vac -> 370Vdc de tension en masse, disons 5Vout, ce qui est courant dans les chargeurs de téléphones portables.

C'est quelque chose que vous ne pouvez pas faire avec un convertisseur Buck Boost car le rapport cyclique serait trop faible. Non seulement l'efficacité souffrirait en raison des courants de pointe très élevés, qui nécessiteraient une inductance pour ne pas saturer, le contrôleur doit également être en mesure de produire ce cycle de service très mince et de gérer les retards internes que vous pas à l'esprit si vous travaillez avec un devoir plus élevé.

Cette réponse a peut-être dérapé et n'a pas répondu complètement à vos questions, mais laissez-la aux autres. Haha


Réponse 2:

Les convertisseurs Flyback stockent l'énergie dans l'inductance pendant l'intervalle ON du transistor et transfèrent cette énergie au condensateur de stockage de charge pendant l'intervalle OFF, de sorte que des amplitudes de tension de sortie supérieures à la tension d'entrée puissent être atteintes.

Figure 1: Convertisseur Flyback Boost

Le convertisseur de survoltage est illustré à la figure 1 (a). Lorsque le transistor est bloqué, la tension de sortie augmente jusqu'à la tension d'entrée, Vin. Ainsi, la sortie ne peut jamais être inférieure à l'entrée.

Lorsque le transistor est passant (figure 1 (b)), la tension d'alimentation Vin est appliquée aux bornes de l'inductance et la diode est polarisée en inverse par la tension de sortie Vout. De l'énergie s'accumule dans l'inducteur. Lorsque le transistor se bloque (figure 1 (c)), cette énergie est transférée à la charge et au condensateur de sortie, via la diode. Pendant ce temps, l'énergie s'écoule également de la source d'entrée.

Figure 2: Convertisseur Buck-Boost

Le circuit de convertisseur buck-boost de base est illustré à la figure 2 (a). Lorsque le transistor est passant, comme illustré sur la figure 2 (b), l'énergie est transférée à l'inductance. Lorsque le transistor se bloque, comme le montre la figure 2 (c), le courant d'inductance est forcé à travers la diode. L'énergie stockée dans l'inductance est transférée vers le condensateur de sortie et la résistance de charge. Cette action de transfert se traduit par une tension de sortie de polarité opposée à celle de l'entrée. Si cette inversion de polarité est un problème, l'inductance peut être remplacée par un transformateur espacé, de sorte que l'isolation entrée-sortie soit obtenue.

C�� ڋ`� + �: 9�