Quelle est la différence entre une autoroute et une route «A»?


Réponse 1:

Les routes en Grande-Bretagne sont classées en fonction de leur usage et de leur destination, et non en fonction de leur construction.

Les routes A sont donc des routes qui acheminent le trafic entre les principales destinations, étant des villes plus grandes. Les routes B transportent moins de trafic et généralement entre des destinations non primaires telles que les petites villes. Il existe également des routes C, D et non classifiées, mais celles-ci n'apparaissent généralement pas sur la signalisation.

Les autoroutes ou les routes M relient également les destinations principales, généralement sur des distances beaucoup plus longues. Cependant, la désignation «M» définit également une norme de construction pour la route, contrairement aux autres classifications. Les autoroutes ont des restrictions supplémentaires qui interdisent certains types de véhicules de les utiliser (par exemple, les vélos, les petits cyclomoteurs), afin de prévenir un danger causé par une circulation lente mélangée à une circulation rapide.

Les autoroutes ne disposent pas de ronds-points ou d'autres carrefours - juste des bretelles d'accès. (certaines autoroutes se termineront à un rond-point où la réglementation autoroutière s'applique, mais il n'y en a jamais une au milieu d'une autoroute).

La classification d'une route est combinée avec la numérotation pour donner un système unifié de routes qui couvrent l'ensemble du pays. Les routes principales ont des numéros à un chiffre, par ex. A1, A2, A3, A4, etc. En Angleterre et au Pays de Galles, ceux-ci rayonnent de Londres dans le sens horaire. A1 est plein nord, A2 est le prochain grand qui se dirige vers le sud-est, puis A3 se dirige vers le sud-ouest, A4 se dirige vers l'ouest, A5 nord-ouest et A6 également nord-ouest. Entre chacun de ces «rayons» principaux se trouvent des routes A à deux chiffres qui représentent les routes principales, mais pas aussi importantes que les routes à un chiffre. Ils prennent leur numérotation du rayon à 1 chiffre à leur gauche, donc l'A11 est le suivant de l'A1, puis A12, A13 et ainsi de suite. Plus vous vous éloignez de Londres, plus les chiffres augmentent. Le même concept s'étend aux routes A à 3 chiffres, ainsi qu'aux routes B à 3 et 4 chiffres. Si vous savez sur quel numéro de route vous vous trouvez, vous pouvez plus ou moins savoir où vous en êtes en termes généraux.

Les autoroutes sont numérotées de manière similaire, en utilisant le même modèle de rayons basé sur Londres. De nombreux grands axes routiers «A» ont été améliorés aux normes autoroutières à certains endroits. Habituellement, ceux-ci sont numérotés comme, par exemple A1 (M), ce qui signifie que l'itinéraire est l'A1, mais la route elle-même est une autoroute.

Le classement routier dicte également le code couleur utilisé sur la signalisation routière (qui est parmi les plus clairs et les plus utilisables au monde, malgré son échec occasionnel). Les routes du Tronc A ont une couleur verte, les autoroutes bleues, toutes deux avec des marques blanches. Les itinéraires locaux utilisent des panneaux blancs avec des marques noires.

Ce panneau est sur une route A, il est donc vert. Le rond-point qui mène à une autoroute, c'est pourquoi ces directions sont indiquées en bleu incrustées dans le vert. La route A en direction de Coventry mène également à l'accès à l'autoroute M69, c'est pourquoi ce panneau est bleu, mais également entre parenthèses (ce qui signifie qu'il n'est pas directement accessible à ce carrefour, mais à un autre).

Ce panneau mène exactement à la même jonction, mais depuis l'autoroute. Par conséquent, le panneau a un arrière-plan bleu, mais avec les destinations routières «A» en avant indiquées en vert.

Ce que la classification routière «A» ne dicte pas, c'est la norme de la route. Il est possible qu'une voie étroite et venteuse soit classée comme une route «A» dans certaines régions éloignées, si c'est la route principale utilisée dans cette zone. De même, de nombreuses routes «B» sont d'un niveau très élevé qui ne se distingue pas des routes «A» dans leur construction physique, mais transportant généralement moins de trafic.


Réponse 2:

Une route «A» (tant qu'elle ne l'est pas avec un suffixe (M)) est une route publique et tous les types d'utilisateurs de la route - piétons, cavaliers, voitures cyclistes, conducteurs apprenants peuvent l'utiliser. Cependant, il est courant d'imposer des restrictions locales aux piétons car ils ont souvent une meilleure alternative.

Au Royaume-Uni, Public Highway signifie un ensemble juridique de droits et de responsabilités.

Ce ne sont pas seulement pour les voyageurs - ils incluent les personnes qui possèdent des propriétés le long de la route, les agriculteurs, les propriétaires d'immeubles, des entreprises comme le gaz, l'eau, l'électricité et les communications. , les systèmes de chauffage communaux ont un droit réglementé de placer leurs tuyaux, câbles, etc. sous l'autoroute - dans ce cas, une route A.

Une route A pourrait prendre la forme d'une route à deux voies de 70 mi / h ou d'une route urbaine à une seule chaussée de 30 mi / h ou tout ce qui se trouve entre les deux.

Une autoroute est une route à plusieurs voies à grande vitesse avec des routes secondaires limitées, des catégories limitées de conducteurs et de véhicules et des carrefours «à pente séparée», des limitations d'utilisation.

La limite de vitesse est normalement de 70 mph. Juridiquement parlant, les autoroutes ne sont pas des autoroutes, elles étaient appelées routes spéciales avant d'être appelées autoroutes. Le public n'a pas de «droits de circulation» sur une autoroute.