Quelle est la différence entre une infirmière praticienne et une assistante médicale? Quel est le meilleur choix si le médecin n'est pas disponible?


Réponse 1:

L'utilisation de chaque rôle peut différer. Les infirmières praticiennes optent pour un domaine de pratique particulier (pratique avancée, médecine familiale, formation en soins infirmiers, soins infirmiers psychiatriques, etc.) Je ne sais pas si la spécialisation est une option pour l'AP. Les exigences du premier cycle diffèrent par le fait que les infirmières praticiennes ont un diplôme de premier cycle en soins de santé / clinique. Ce n'est pas une exigence pour les étudiants PA. Les étudiants et les diplômés en AP vantent qu'ils peuvent aider dans la salle d'opération avec un chirurgien (souvent orthopédique) et en fait faire des procédures plus invasives que les IP comme le placement de la sonde thoracique. Traditionnellement, les infirmières praticiennes travaillent dans les zones de la clinique sous la supervision d'un directeur médical (pas toujours dans la clinique) où les AM travaillent avec le médecin ou le chirurgien en tant que médecin auxiliaire. Ces rôles traditionnels changent et sont guidés par les conseils de santé et les actes de pratique de chaque État.


Réponse 2:

Ce sont deux itinéraires pédagogiques légèrement différents vers (à peu près) le même endroit.

Les assistants médicaux vont au collège puis suivent un programme de maîtrise directement après. Les infirmières praticiennes ont un baccalauréat en sciences infirmières, généralement plusieurs années d'expérience en soins infirmiers, puis suivent un programme de maîtrise.

La licence peut être un peu différente d'un État à l'autre. En général, la plupart des États les traitent à peu près également.

J'ai travaillé avec plusieurs de chacun. Je n'ai pas vu de différence perceptible qui n'était pas attribuable aux forces ou aux faiblesses des personnes impliquées.


Réponse 3:

OMI, vous êtes beaucoup mieux avec une infirmière praticienne. Les assistants médicaux n'existaient pas trop loin dans le passé. Ils sont toujours sous le «contrôle» du Collège des médecins (du moins là où j'habite)

Les infirmières praticiennes ont plus d'éducation et doivent avoir au moins 2 ans d'expérience en soins actifs avant même de pouvoir suivre le cours. (c'est une spécialité post BN)

Les médecins n'aiment pas que les infirmières praticiennes marchent sur ce qu'elles considèrent comme leur tuf… en particulier la vieille garde. Les plus éclairés peuvent bien travailler avec les IP pour assurer un meilleur équilibre travail / vie.