Quelle est la différence entre IFR et VFR?


Réponse 1:

Les «règles» désignent l'ensemble de règles spécifiques auxquelles vous êtes lié lors du vol VFR (Visual Flight Rules) et IFR (Instrument Flight Rules)

En termes simples, VFR signifie que vous êtes seul et que vous êtes seul responsable du maintien de la séparation VISUELLE du terrain et de la circulation, restez toujours en VMC (Visual Meteorological Conditions - maintenez un contact visuel avec le terrain et le ciel autour de vous) et vous pouvez voler à peu près tout seul tant que vous restez à l'écart de l'espace aérien où le trafic VFR n'est pas autorisé.

En VFR, vous devez naviguer visuellement (sans utiliser d'aides à la navigation, sans transiter par les voies aériennes, sans utiliser les procédures aux instruments, etc.). Vous ne devez pas utiliser ", 000" altitudes ou niveaux de vol, vous devez vous compenser par incréments de 500 pieds (vous ne volez pas à 5 000 pieds, vous volez 5 500 pieds) mais vous devez respecter les altitudes ou niveaux de vol corrects disponibles selon direction du vol. Généralement, vous ne pouvez pas dépasser FL195 en vol VFR.

IFR signifie que vous pouvez voler sans être lié par des contraintes terrestres telles que la visibilité. Vous n'êtes pas le seul responsable de la séparation (l'ATC doit s'assurer que vous restez correctement séparé du reste du trafic et les altitudes minimales de sécurité plus le service ATC vous maintiendront séparés du terrain).

En IFR, votre plan de vol doit être déposé et autorisé pour un itinéraire, un niveau et une limite spécifiques et vous n'êtes pas autorisé à en déroger sauf autorisation préalable de l'ATC. Vous devez être certifié pour voler en IFR, tout comme l'avion.

Il y a beaucoup plus, mais c'est l'essentiel.

Chaque pays a un ensemble différent de règles et de réglementations spécifiques (aux États-Unis, c'est un FAR dont je ne me souviens plus) auquel vous pouvez vous référer pour plus de détails.

Ce n'est pas la meilleure source d'informations précises et impartiales, mais il y a aussi beaucoup de bonnes choses à lire sur Wikipedia


Réponse 2:

VFR (Visual Flying Rules) signifie que le pilote est responsable de maintenir la séparation des autres aéronefs eux-mêmes, en cherchant d'autres aéronefs par la fenêtre. Bien sûr, cela signifie que vous devez avoir de la visibilité, donc vous ne pouvez pas aller dans (ou près) des nuages ​​ou du brouillard. Cependant, cela signifie également que vous avez besoin de moins d'équipement à bord de l'avion, moins de formation et que vous n'avez pas besoin de supervision directe (c.-à-d. De main-d'œuvre) du système de contrôle de la circulation aérienne (ATC). Cependant, vous parlerez toujours de contrôler, en particulier autour des aéroports ou de l'espace aérien contrôlé. Vous pouvez également demander un "suivi de vol", ce qui signifie que l'ATC vous attribuera un code "squawk" pour votre transpondeur afin qu'il sache qui / où vous êtes, puis vous dise s'il y a quelque chose auquel vous devez prêter attention, comme un autre avion à proximité. Cependant, ce ne sont que des conseils, et ils ne vous «contrôlent» pas. Pour VFR, vous pouvez choisir de déposer un plan de vol mais il est facultatif, et n'est vraiment utilisé qu'en cas de disparition.

IFR (Instrument Flying Rules) signifie que l'ATC est responsable du maintien de la séparation des autres aéronefs. Vous devez déposer un plan de vol IFR détaillé à l'avance et rester en contact radio avec l'ATC tout au long du vol. Ils vous donneront un nouveau code «squawk» chaque fois que vous serez transféré d'un contrôleur à un autre, et vous donneront des informations détaillées sur le niveau à piloter et le cours. Votre avion doit répondre aux normes d'instruments IFR et le pilote doit être certifié IFR, ce qui représente un peu plus de formation qu'un pilote VFR. Cependant, certaines choses restent à régler par le pilote qui regarde par la fenêtre, notamment l'atterrissage. De nombreux appareils ne sont pas équipés pour un atterrissage entièrement automatique, donc s'il y a une mauvaise visibilité à l'aéroport (par exemple du brouillard), vous devrez toujours aller ailleurs car la combinaison d'instruments et d'un pilote humain n'est pas assez précise pour assurer une sécurité atterrissage.


Réponse 3:

Les deux catégories de vol ont des ensembles de règles que les pilotes doivent suivre.

Les règles IFR existent pour que les pilotes puissent pénétrer dans les nuages ​​et voler vers un atterrissage en toute sécurité sans se heurter ni toucher le terrain.

Les règles VFR existent pour que les pilotes VFR restent à l'écart des pilotes IFR et évitent de se heurter.

Par exemple, un pilote IFR est lié par une règle selon laquelle il doit piloter le cap qui lui a été attribué en dernier. Une autre règle interdit de descendre en dessous d'une altitude prescrite sans pouvoir voir l'aéroport.

Un exemple de règles VFR est que, à proximité d'une voie aérienne ou d'un aéroport, les pilotes VFR doivent éviter les nuages ​​par une large marge car ils ne savent pas si des avions IFR pourraient en sortir.

Il existe de nombreuses règles supplémentaires, mais elles fonctionnent toutes pour garantir la sécurité de tous les utilisateurs de l'air


Réponse 4:

IFR:

L'IFR est un ensemble de règles qui sont prises en compte lorsque les visuels extérieurs du vol ne sont pas sûrs.Le pilote et les contrôleurs utilisent ce terme pour définir dans quel type d'avion le plan de vol volera! En IFR, le vol volera en référence aux instruments de navigation et de pont.

  • IFR signifie naviguer entièrement sur des instruments ou sous contrôle ATC.

Le contrôle de la circulation aérienne dirigera les pilotes lorsque les règles IFR s'appliqueront.L'ATC dirigera le pilote en ce qui concerne la vitesse, la direction, le cap, l'altitude, etc.

VFR:

Le VFR est appliqué lorsque les conditions météorologiques sont claires lorsque le pilote peut voir la direction de l'itinéraire de l'aéronef. Lorsque les conditions météorologiques ne correspondent pas aux conditions métrologiques visuelles, le pilote doit utiliser la règle IFR.

  • VFR signifie Naviguer par ce qui est à l'extérieur.VFR + instruments signifie (comme mentionné ci-dessus mais en utilisant des instruments de navigation ADF, GPS, etc.)

VFR signifie voler sans contrôle de l'ATC, vous pouvez utiliser l'avion librement. Dans les espaces aériens, vous devez également vérifier le sol, car vous vérifiez également les autres avions pour éviter une collision.Lorsque vous utilisez la règle VFR, vous devez maintenir le VMCPilot requis pour observer à l'extérieur du cockpit afin de naviguer, éviter les autres avion et obstacles et pour contrôler l'altitude de l'avion.

Ainsi, tout pilote en herbe ou toute personne détenant une PPL ou une CPL peut augmenter ses compétences en demandant une qualification aux instruments s'il souhaite voler en IFR. De plus, certains des cours de qualification de type FAA nécessitent une qualification aux instruments ainsi que le VFR.