Quelle est la différence entre une extrémité continue et les deux extrémités des poutres continues?


Réponse 1:

C'est une bonne question.

La terminologie que nous utilisons est en fait un peu trompeuse.

Les poutres continues sont des poutres qui s'étendent sur plus de deux supports, comme celle-ci qui a quatre supports:

Voilà le faisceau. De l'extrémité gauche à l'extrémité droite, il se poursuit sur chacun des supports intérieurs jusqu'au dernier.

La question à une extrémité ou à deux extrémités ne pose pas vraiment de questions sur le faisceau, mais sur chaque travée.

Imaginez que chaque support était numéroté 1, 2, 3 et 4 de gauche à droite.

Considérons maintenant le premier segment entre les supports 1 et 2. L'extrémité gauche sur le support 1 se poursuit-elle sur quelque chose? Non, pas vraiment. Le faisceau vient de commencer.

Que diriez-vous de l'extrémité droite, en passant par le support 2? Oui! Il continue juste au-dessus du support 2. Cela signifie que l'intervalle entre 1 et 2 (ou nous pourrions l'appeler Span 1–2) est continu à une extrémité.

Ok, prochaine travée. Est-ce que la première partie du support 2 se poursuit? Oui, nous avons établi que cela continue. Support 3? Oui! Cette durée est donc continue aux deux extrémités.

Enfin, la plage suivante est le reflet de la première. Au cours du support 3, continue définitivement, mais pas au support 4! Le support 4 vient de se terminer. Cette durée est donc redevenue continue à une extrémité.

Maintenant, pourquoi tout cela importe-t-il?

Si vous passez en revue ce qui précède, vous remarquerez que les points de la poutre sur les supports 1 et 4 ne sont pas continus, tandis que les points de la poutre sur les supports 3 et 4 sont continus. Qu'est-ce qui distingue les deux?

La réponse est des moments fléchissants.

Une travée continue à une extrémité dans une poutre continue a en fait une extrémité portant un moment de flexion (l'extrémité continue) et une autre extrémité qui libère des moments de flexion (l'extrémité terminale qui tourne librement)!

En d'autres termes, il peut également être modélisé comme étant fixé de manière fixe dans un certain nombre de problèmes d'analyse. De plus, les poutres continues à une extrémité auront généralement des déflexions plus élevées en raison de moins de contraintes.

D'un autre côté, les travées continues aux deux extrémités ont des moments d'extrémité fixe des deux côtés lors de la modélisation, mais sont sujettes à des déflexions plus faibles en raison de contraintes plus importantes.

Pour étendre tout cela, il existe généralement quatre configurations de retenue possibles pour toute travée unique d'une poutre (suivie du modèle):

  • Prise en charge simple (broche-broche) Une extrémité continue (broche fixe) Deux extrémités continue (fixe-fixe) Cantilever (fixe-libre)

J'espère que ça aide!


Réponse 2:

Une poutre est dite continue si elle s'étend sur deux ou plusieurs supports.

Lorsqu'une poutre est chargée, elle a tendance à afficher une rotation, au moins du côté charge de son support. (Pensez à la façon dont une poutre non contrainte qui est supportée aux deux extrémités a tendance à s'affaisser au milieu de sorte que ses extrémités se courbent vers le haut.)

Un faisceau est dit à une extrémité s'il est contraint de tourner à l'une de ses extrémités supportées. Une poutre est dite à deux extrémités si elle est contrainte de tourner aux deux extrémités, c'est-à-dire aux supports aux deux extrémités.