Quelle est la différence entre les xérophytes et les hydrophytes?


Réponse 1:

La quantité d'eau détermine le modèle de succession écologique dans la zone donnée.

La succession de l'hydrarque se produit dans les zones où l'eau est présente en abondance tandis que les plantes du désert présentent une succession de xérarques.

La succession de l'hydrarque commence par de petits phytoplanctons suivis de plantes flottantes puis d'hydrophytes enracinés, de graminées et enfin d'arbres.

La succession du xérarque commence par la croissance des lichens puis des mousses puis des herbes arbustes et enfin des arbres

Merci !


Réponse 2:

Les xérophytes sont les plantes qui poussent dans des habitats secs, c'est-à-dire le désert, tandis que les hydrophytes sont des plantes qui poussent dans l'eau.

Les xérophytes ont un système racinaire bien développé tandis que les hydrophytes ont un système racinaire peu développé.

Le xylème tissulaire conducteur d'eau est bien développé chez les xérophytes tandis que le même est peu développé chez les hydrophytes.

L'aérenchyme est absent chez les xérophytes alors qu'il est présent chez les hydrophytes.

Le sclérenchyme est présent chez les xérophytes alors qu'il est absent chez les hydrophytes.

Les xérophytes ont souvent une voie de photosynthèse C4 et CAM tandis que la voie de photosynthèse C4 et CAM est absente chez les hydrophytes.

Les stomates enfoncés sont présents dans les feuilles des xérophytes tandis que les stomates enfoncés sont absents dans les feuilles des hydrophytes.

Des modifications de type phylloclade, cladode et phyllode se retrouvent chez les xérophytes alors qu'elles sont absentes chez les hydrophytes.


Réponse 3:

Les xérophytes sont ceux qui survivent dans des situations sèches, c'est-à-dire où il y a pénurie d'eau.

  • Ils ont des adaptations pour réduire la perte d'eau par des processus comme la transpiration. LikeSunken stomataLeaves réduit en épines.
  • Ils ont un système de CAM (métabolisme de l'acide crassulacéen), ne possèdent pas de tissu aérenchymateux et ont un enracinement bien établi.

Les hydrophytes sont ceux qui vivent dans l'eau, submergés ou flottants.

  • Ils n'ont pas de racines bien établies, ils ont un aérenchyme qui leur permet de flotter sur l'eau.

Source de l'image: google


Réponse 4:

Les xérophytes ont un système racinaire bien développé tandis que les hydrophytes ont un système racinaire peu développé. Le xylème tissulaire conducteur d'eau est bien développé chez les xérophytes tandis que le même est peu développé chez les hydrophytes. L'aérenchyme est absent chez les xérophytes alors qu'il est présent chez les hydrophytes.

Sur la base de l'habitat des plantes, diverses modifications des caractéristiques sont développées pour la survie.

Les trois classifications des plantes que nous avons couvertes dans cette leçon, en fonction de leurs adaptations, étaient les hydrophytes, les mésophytes et les xérophytes. Les hydrophytes sont des plantes comme les nénuphars qui se sont adaptées à la vie en milieu aquatique. Ils ont peu ou pas de système racinaire et ont des feuilles qui aident souvent à la flottation.

Certains xérophytes ont de minuscules poils sur leurs surfaces pour fournir un brise-vent et réduire le flux d'air, réduisant ainsi le taux d'évaporation. Lorsqu'une surface de plante est recouverte de minuscules poils, elle est appelée tomenteuse. ... Les épines et les poils emprisonnent une couche d'humidité et ralentissent le mouvement de l'air sur les tissus.

Caractéristiques de survie des xérophytes:

1. Cuticule épaisse.

2. Fermeture stomatale.

3. Réduction du nombre de stomates.

4. Les stomates sont cachés dans des cryptes ou des dépressions à la surface des feuilles (moins d'exposition au vent et au soleil).

5. Réduction de la taille de la surface de transpiration (feuille inférieure uniquement).

6. Augmentation du stockage de l'eau.

7. Feuilles et tiges plus épaisses, ou feuilles réduites en # ou feuilles tombant pendant la saison sèche.

8. Feuilles couvertes de poils argentés (crée un brise-vent et une surface réfléchissante à la lumière).

9. Racines profondes ou racines fibreuses à large diffusion près de la surface du sol.

10. Forme à faible croissance (réduit la perte de H2O du vent).

11. Cycles de vie réduits.

Les plantes aquatiques poussent dans l'eau.

Plantes totalement submergées - Sont considérées comme de véritables plantes aquatiques ou hydrophytes. Exemple: stellaire d'eau immergée dans un étang de marais. 2. Plantes flottantes - sont enracinées dans de l'eau flottante (exemple: nénuphar) ou non enracinées dans les sédiments juste en surface (exemple: lentilles d'eau).

Les hydrophytes les plus courants sont 1) Lotus (Nelumbo) 2 Hydrilla qui est communément vu dans les étangs et les lacs, etc. 3) Eichhornia qui est communément appelé Water Hyacinth. 4) Trapa 5) Vallisneria 6) Potamogeton 7) Salvinia 8) Typha 9) Nymphaea 10) Ceratophyllum.

Les mésophytes sont le plus grand groupe de plantes terrestres qui vivent dans un climat de températures modérées à chaudes et un sol qui n'est pas sec et pas trop humide. Les mésophytes se trouvent dans de nombreux endroits tels que les zones forestières ombragées ou les prairies ou les champs ensoleillés.

Des exemples de mésophytes sont le maïs (maïs), le lilas, le trèfle, la marguerite à œil de boeuf, la verge d'or, le troène, le Rosa multiflora.etc.